Exposition au risque routier

Les chauffeurs sont particulièrement exposés au risques routiers poids lourds graves car ils parcourent de longues distances au volant de véhicules lourds, dont l’impact lors d’un accident de la route est plus fort qu’avec un véhicule léger.

Des règles strictes encadrent leur métier et ce sont souvent de bons professionnels de la route qui ont conscience du risque.

Les chauffeurs poids-lourds suivent tous les 5 ans la FCO qui permet un rappel des règlementations en cours et valide leur capacité de conduite.

On peut néanmoins réduire l’accidentologie en améliorant le comportement des chauffeurs par l’apport de techniques de conduite nouvelles qui vont leur permettre d’améliorer leur efficacité professionnelle.

Une autre manière de garantir l’efficacité professionnelle d’un chauffeur est de lui fournir un poids-lourds équipé des dernières technologie en matière de sécurité routière lors du renouvellement de la flotte de véhicules.

Les solutions envisageables

Former à l’éco-conduite
Cette technique de conduite, plus anticipative et plus concentrée, réduit sensiblement l’accidentologie et permet de surcroit la réduction du coût des déplacements (estimatif ADEME entre 5% et 8% sur poids-lourds).

Elle est idéalement réalisée en situation réelle de conduite pour obtenir les meilleurs résultats.

Liens internes et sources externes