Exposition au risque routier des chauffeurs de bennes à ordures ménagères​

Les chauffeurs de bennes à ordures ménagères​ sont particulièrement exposés au risque routier car ils conduisent un poids-lourds et effectuent des parcours répétitifs tout au long de l’année.

Cette répétitivité induit, chez les chauffeurs de bennes à ordures ménagères, une baisse de l’attention forte liée entre-autres à l’habitude des situations rencontrées.

De plus, la consommation de leurs véhicules, liées aux contraintes métiers (arrêts et redémarrages permanents), induit une consommation forte de carburant et de pièces d’usure (plaquettes de frein, etc) d’où une pollution générée importante.

Des solutions de formation rapidement opérationnelles sont possibles pour les chauffeurs de bennes à ordures ménagères afin de travailler l’attention et la conduite du véhicule.

Les solutions envisageables

Former à l’éco-conduite
Cette technique de conduite, plus anticipative et plus concentrée, réduit sensiblement l’accidentologie et permet de surcroit la réduction du coût des déplacements (estimatif ADEME entre 5% et 8% sur poids-lourds).

Elle est idéalement réalisée en situation réelle de ramassage des déchets pour obtenir les meilleurs résultats.

Former à la prévention du risque routier
Former son personnel au risque routier permet à chacun d’anticiper ces conditions exceptionnelles et les comportements – naturels – qui en découlent.

Là où certains relâchent leur attention il faudrait au contraire être plus concentré car le risque augmente.

Une formation à la prévention du risque routier permettra à chacun de comprendre les mécanismes humains dans ces situations.

Liens et sources externes

Convention collective des chauffeurs de bennes à ordures ménagères

En téléchargement en cliquant sur ce lien

En consultation directe sur le site de legifrance